Bienvenue au Petit Québec en Floride

Home  >>  Bienvenue au Petit Québec en Floride

Hollywood se refait une beauté

Jean Maurice Duddin
– Journal de Montréal

Hollywood Beach a commencé, il y a quelques annees, une grande restauration de son broadwalk, de ses places publiques et de son parc des arts pour raviver ses infrastructures et redynamiser la destination touristique qui, encore aujourd’hui, est sans doute le pied-à-terre le plus reconnu des Québécois fuyant… l’hiver. La destination numéro 1 des hivernants
Le broadwalk est en pierres imbriquées, avec une piste cyclable intégrée, un sentier de jogging et, de l’autre côté de la petite muraille, le sable forme une large plage jusqu’à la mer sur quatre kilomètres. Le soleil est rond comme un ballon, le ciel d’un bleu blanchi, la mer roucoule et les gens vivent au ralenti.

Si Hollywood est la destination numéro 1 des fameux hivernants, ces milliers de Québécois à la retraite qui fuient la neige chaque hiver pour le chaud soleil de la Floride, la ville côtière est aussi un site merveilleusement aménagé pour des vacances à la plage.

Ces améliorations sont les bienvenues pour Hollywood qui est surtout reconnu pour son fameux broadwalk, érigé en 1925 par un visionnaire et fondateur de la ville, Joseph Young. Il voulait faire de ce coin du pays le centre huppé de la côte Est américaine à l’image de la capitale du cinéma, sur la côte du Pacifique, le premier Hollywood.
Son allée piétonne le long de la plage est d’ailleurs la seule qui existe sur les centaines de kilomètres de plage en Floride. Les Québécois qui sont habitués d’y séjourner apprécieront les investissements de 14 millions réalisés pour refaire lebroadwalk, tout en pierres imbriquées, jadis en asphalte, avec une piste cyclable, un sentier de jogging et un joli muret doté de lampadaires inspirés du style des années 1920, qui divisent la plage de l’immense allée piétonne.

Même si avant la haute saison on entend parfois parler français sur la plage, Hollywood devient la capitale américaine des Québécois dès la mi-décembre jusqu’à la fin de l’hiver.

«Sur la plage, vous n’entendrez alors parler que français», remarque le Québécois d’origine Richard Clavet, propriétaire de cinq motels à Hollywood.

Hollywood plus que toute autre destination en Floride est sans doute le pied-à-terre le plus reconnu des Québécois qui fuient l’hiver.

Notre journaliste était l’invité de l’Office du tourisme de la Floride et de West-Jet

 

Un endroit paisible

Jean Maurice Duddin
– Journal de Montréal

>Près de Miami, Hollywood ne cache rien d’autre qu’un endroit tranquille où il fait bon se reposer au chaud, au rythme tranquille des vacances, avec de bons restaurants, des motels avec cuisine tout à fait appropriés, près de la mer et des terrains de golf.

Pas de grands musées, pas de grandes salles des spectacles, ni grands théâtres, quoiqu’on y trouve un casino et un hippodrome.
Mais tout le charme de l’endroit, vous répéteront inlassablement les Québécois que vous y croiserez, réside dans son côté facile, autant pour s’y rendre, y vivre en sécurité, en toute quiétude, sans trop de dépaysement, autant parce qu’il s’agit d’un style de vie s’apparentant au nôtre que par la présence de beaucoup de Québécois.

Retraités
«On vient ici comme on va au chalet», dira un Québécois croisé sur le boardwalk

La distance joue en effet beaucoup. En partant le matin de Montréal par avion en vol direct, vous être en Floride en après-midi.

Par la route, même si le circuit prend deux à trois jours, la Floride vous permet d’utiliser votre véhicule sur place tout l’hiver.

La clientèle y est d’ailleurs plutôt âgée, souvent constituée de retraités.
 

Au cœur du Québec

Jean Maurice Duddin
– Journal de Montréal

 

En moins de temps qu’il ne faut pour dire «poutine», vous vous retrouvez au plein cœur du Québec, même si vous êtes à 2 645 kilomètres de Montréal quand Linda Lessard vous dit «bonjour».

Difficile d’être plus Québécoise qu’elle. De la ville de Québec, elle parle difficilement l’anglais, mais, à 47 ans, elle en avait assez de l’hiver et son chum aussi. Le dernier, particulièrement abondant en neige, a «été la cerise sur le sundae». Ils ont tout vendu et ont pris la direction du «p’tit Québec».

C’est l’expression de Richard Clavet pour désigner Hollywood, où il est installé depuis 1990 après y avoir acheté un motel en décrépitude qui est devenu un success story, sa réalisation du rêve américain. Aujourd’hui, il possède cinq établissements offrant plus de 100 chambres, vit avec sa conjointe avec laquelle ils élèvent leurs cinq filles. Une foule de Québécois ont adopté la Floride, et surtout la région d’Hollywood, pour y passer l’hiver.

Le ton a changé
Avec l’économie mondiale en difficulté, les Américains font aussi des pieds et des mains pour soutenir leur industrie touristique, gage d’apport d’argent étranger et de relance économique.

Si, il y a quelques années, certains chroniqueurs américains dénigraient les hivernants québécois dépeints «comme des gros au torse nu, toujours une bouteille de bière à la main», le ton a radicalement changé. Les autorités accueillent les Québécois à «bras ouverts». Autant Julie Erickson, d’Hollywood, que Jessica Taylor, de Fort Lauderdale, vantent la présence des Québécois et la richesse culturelle qu’ils apportent à leur région.

Faut dire qu’avec la récession économique qui frappe les États-Unis, tous les touristes sont les bienvenus. Encore plus, ceux qui y établissent leurs quartiers d’hiver, comme les hivernants québécois.

 

Le petit Québec a Hollywood en Floride…

C’est au Richard’s Motel que ca se passe…

Quand arrive la saison hivernale, c’est ici, chez nous, que les Québécois se rencontrent, nos jardins, patios, piscines, balançoires, galeries se remplissent de joyeux canadien-français, tous heureux de se retrouver sous le soleil chaud du sud de la Floride.

C’est ici à Hollywood que nous avons le fameux « Boardwalk » ou se trouve la belle plage préférée de tous les Québécois.

A proximité de nos établissements, vous y trouverez des entreprises bien Québécoises ou tout le monde y parle le français :

1) Le Frenchie Bar & Gril ou vous pouvez y retrouvez toute la bonne bouffe du Québec.
2) La Clinique Soleil pour recevoir les services de docteurs qui parlent le français et qui eux sont associés a des hôpitaux qui a des programmes spéciaux pour les canadiens.
3) Dentiste francophone aussi se retrouve à proximité tel que la clinique de Manon Bourque.
4) La clinique STAT et le CLSC ont leurs places d’affaires sur le boulevard Hallandale.
5) La Desjardins Bank, la NatBank et la Bank Royal du Canada ont tous une succursale près des Richard’s Motel.
6) Quatre medias francophones ont leurs lieux d’affaires à Hollywood, le Carrefour Floride, le Soleil De La Floride, L’Écho Vacances et le Quoi Faire en Floride.
7) Le groupe Can-Am Golf fournit des tarifs réduits pour les joueurs de golf Québécois.
8) Jack’s Dinner et le Dairy Belle sont aussi deux restaurants Québécois sur la Fédéral Highway.
9) Les agences de voyages Francophones sont représentées avec Transat Holiday USA, Voyage Galaxy et Go 2 Vacation.
10) Ont y trouve une très grande quantité d’agent immobilier d’origines Québécoises qui se feront un plaisir de vous parler des fameuses «Sales».
11) Pour vos besoins légaux, à Hollywood vous y trouverez des avocats comme maitre Nancy Lapierre (accident) et Marcelle Poirier (immigration).
12) Les clubs sociaux sont représentés avec le club Optimiste Can-Am et les Richelieu.
13) Vous trouverez dans la région des centres de coiffures, mécaniciens, agence de location de voiture, agent d’assurance, chiropracticien, comptable, etc. et chacun ont en commun le français.
14) Même l’église locale, Little Flower, célèbre la messe en français toutes les semaines hivernales.
15) Vous y trouver aussi dans les parages, de nombreux propriétaires francophones qui possèdent des maisons, et plus particulièrement des condos et maison mobiles.

En bref… le petit Québec en Floride, c’est au tour du Richard’s Motel que ca se passe…

Au plaisir de vous y rencontrez Richard et son équipe